Vivre l'Automne, le portail de la voie du milieu par la vérité et la justesse

Nous voici, depuis quelques heures, dans le passage du portail de l’équinoxe d’Automne.
L’été est terminé et le temps des récoltes poursuit son processus initiatique.
Les feuilles se meurent et les derniers fruits sont coupés pour laisser la place à autre vie, une nouvelle vie.
Je sais, ce n’est pas facile de terminer les choses et d’en finir avec elles!
C’est parce que dans notre société, on ne nous apprend pas à faire des deuils que l’automne s’en charge !
 
Tu le sais, tu le sens dans l’air, l’énergie a changé : il est temps de revenir à l’intérieur, vers toi, pour clôturer l’année qui vient de s’écouler et initier une nouvelle histoire.
Une histoire de VIVRE plus vraie et plus juste, une histoire que tu auras d’abord passée dans le tamis de la Vierge pour distinguer tes récoltes de roses et d’orties et une histoire que tu vas soupeser avec la Balance, ici et maintenant.
 
Toi seul.e peux reconnaître LE POIDS de tes souffrances répétées qui te plombent et te maintiennent visiblement dans le déséquilibre.
Toi seul.e peux oser te poser les questions du pourquoi ce poids du passé est encore présent dans ton présent.
Toi seul.e peux savoir réellement pourquoi tu récoltes des orties alors que tu étais convaincu.e d’avoir semé des roses !
(Et si tu ne le sais pas, pose la question aux personnes qui te connaissent vraiment bien, ils auront la bienveillance de te le dire.)
 
Sur ma voie initiatique de femme alchimiste, j’ai appris que les questions étaient plus importantes que les réponses.
Ce sont les bonnes questions qui apportent les justes réponses.
Le Vierge nous pousse à l’amélioration par ces questions et c’est le temps de la Balance qui amène les réponses.
L’équinoxe d’automne, c’est la recherche d’une correction, d’une solution qui vient réparer.
 
Par cet exercice de saison, nous faisons justice honorable et aimable vis-à-vis de nous-même.
A mi-chemin entre notre renaissance printanière dernière et le prochain printemps, nous pouvons voir de ce qui voulait naître, ce qui est né et ce qui est à rééquilibrer pour que notre projet, notre désir ou notre rêve sacré revienne dans son axe et poursuivre sa route.
 
L’initiation de l’automne est celle du courage car nous faisons face à tous les obstacles qui se mettent en travers de notre légèreté d’être, de notre joie profonde et de notre futur glorieux: nous-même !
Deux issues sont possibles, soit nous nous pétrifions de culpabilité et notre histoire s’arrête là.
Soit nous nous renforçons de foi et d’espérance par toutes les solutions que nous trouverons en réponse à cette nouvelle identité qui veut naître et cette vie que nous voulons vivre et non plus survivre, et encore moins, subir !
 
L’heure est au par-don,
Donnons la part au passé, rendons-lui !
Prenons le glaive de la justice et tranchons cette part de nous qui nous maintient dans un passé encore présent et qui nous empêche de nous ouvrir au futur heureux de nous-même qui nous attend depuis… toujours.
 
Je nous souhaite une douce et honnête transition,
Je nous souhaite la force vive de tout le vivant en dedans!
Aujourd’hui, plus que d’autres jours, est une chance de lancer la roue d’une nouvelle histoire dont personne ne nous reconnaîtra ! Même pas nous-même ! C’est mon souhait !
Oui, aujourd’hui, car tout est là, à notre disposition pour nous guider et nous porter.
 
Il n’y a qu’à se baisser, accepter, s’incliner face à ce qui est et se relever avec de nouvelles lois, pour soi, qui sont en résonance avec l’écoute de la meilleure par de nous-même, celle qui a mûri depuis l’automne dernier, celle qui connaît les erreurs à ne pas répéter, celle qui sait que tout ira fondamentalement bien.
Cette voix-là, c’est la voie de ton prochain pas.
 
Des bisous dorés et gracieux de septembre !
Goënaëlle