Nouvelle Lune en Bélier du 12 avril 2021

Tout est au commencement...

« Tout est au commencement. »
C’est la première loi de l’Univers engendrée par son 1er Principe : Le mentalisme.

En sachant que, dans le schéma corporel, le Bélier correspond à la tête, ce sont, à mes yeux, ce principe et cette loi qui font le mieux écho avec l’invitation actuelle de cette nouvelle lunaison portée par l’énergie du Printemps naissant et par la nouvelle année zodiacale.

Le Bélier est un signe « semence ».
De par son énergie et sa symbolique, il est à la tête des lois du 1er Principe universel.
Il est à la tête de la roue du Zodiaque.
Il est à la tête de notre corps.
Il est à la tête des 22 lames majeures du Tarot et de son chemin de l’âme.
Il est à la tête du chemin des Forces de jour qui nous conduit jusqu’à l’Equinoxe prochain : au temps des récoltes bien concrètes de tout notre travail personnel accompli.
Par travail personnel, j’entends la prise en mains de notre joie profonde, de notre karma et de nos inaccomplis d’âme.

En bref, le Bélier est l’ORIGINE.

On dit d’ailleurs de lui qu’il est un des signes causales.
C’est lui (avec le Taureau et les Gémeaux) qui est l’origine, la cause, de tous les effets que nous vivrons durant le reste de la roue du Zodiaque jusqu’en mars prochain !

Aujourd’hui est l’effet d’hier.
Aujourd’hui est la cause de demain.

Et je peux y croire !
Je peux y croire dans la mesure où je n’ignore pas les lois de l’univers.
Et si ce 1er grand principe, que tout est mental, dit vrai, je peux alors facilement comprendre que changer une réalité qui ne me convient pas, signifie en réalité, changer un état mental négatif.

Qu’est-ce qu’un état mental négatif ?
Tout simplement un mental qui crée une réalité qui ne nous convient pas !

Répondre à l’invitation initiatique du Bélier, c’est ACCEPTER QUE NOUS SOMMES à l’ORIGINE DE CE QUI NOUS ARRIVE.
Quand on accepte cet état de fait, c’est là que le vrai JE/JEU peut vraiment commencer !
Je suis à l’origine de ce qui m’arrive, une origine qui est toujours mentale.
L’histoire que je vis au quotidien sont les effets des histoires que je me raconte à mon propre sujet et au sujet du monde qui m’entoure.

Le Kybalion explique :

Si tout au commencement, c’est une pensée, une idée, une croyance ou une action tordue,
A l’arrivée, la matière, la conséquence dans les faits/l’effet, sera tordue.
C’est inévitable.

Tout part de notre pensée,
Tout est au commencement !

Si tu penses, si tu crois ou si tu vibres que « Ce n’est pas possible que je sois heureuse en couple ! Dans ma famille, cela n’est jamais arrivé, je crois même qu’il y ait une malédiction qui plane sur nous ! »
Que crois-tu qu’il va concrètement se passer ?

Si je crois que je dois être toujours d’accord avec mon compagnon pour être une bonne compagne, que vais-je récolter ?
Si je crois que je dois toujours aller au devant des demandes de mon entourage pour être aimé, au détriment de mes propres besoins, que vais-je récolter ?
Si je crois que je dois absolument publier un livre pour avoir une réelle place dans le monde et qu’il reconnaisse mes talents, que vais-je récolter ?
Si je crois que c’est plus fort que moi de ne pas pouvoir résister à toutes mes envies alimentaires ou à toutes autres pulsions destructrices, que vais-je récolter ?
Si je crois que voyager est dangereux et que l’avion est incertain, que vais-je récolter ?
Si je crois que je suis incapable d’écouter mes besoins et de le satisfaire, que vais-je récolter ?
Si je crois que je suis vouée à être une mauvaise mère comme celle que j’ai eue, que vais-je récolter ?
Si je crois que je suis redevable de tout ce que mon père a fait pour moi, que vais-je récolter ?
Si je crois que cela ne vaut pas la peine de faire ce qui m’anime parce que d’autres le font déjà ou parce qu’il y a des petites contraintes d’ajustement à mettre en place, que vais-je récolter ?
Si je crois que la vie est injuste et qu’en plus, je n’ai même pas demandé à naître, que vais-je récolter ?

Vois ce que tu récoltes et tu sauras ce que tu as pensé !
Vois ce que tu récoltes et tu sauras ce en quoi tu as cru ou crois encore.
Vois, pèse le pour et le contre et décide de changer ce qui est à changer pour que le plomb se transforme en or.

C’est avec le Bélier que nous commençons à vivre réellement car son énergie nous met en contact direct avec les causes et les effets qui se produisent dans notre vie.
La nature se réveille doucement, les bourgeons sortent et les nids se construisent.
Les nouveaux commencements commencent !
C’est maintenant que cela se passe.
C’est maintenant que le vivant se met OBJECTIVEMENT et CONCRETEMENT en mouvement.
C’est maintenant que la réalité se met à l’oeuvre.
Avec le corps et des pas en avant, guidés par un bon esprit ! Un bon mental !
Des pas inhabituels vers Soi, guidés par un intellect inspiré et entourés de confiance !
Un intellect qui se laisse inspiré par la voix du coeur !

Tout est au commencement.
Vivre un réel Printemps, c’est maintenant !
Parce que c’est avec le Bélier que nous changeons d’état d’esprit et que nous nous donnons les moyens et les chances de changer de réalité.

Dans la roue du Zodiaque, dans l’axe du Bélier, il y a la Balance.
Comme par hasard !!!
Celle qui initie à la loi et à la justice. La justesse. Le juste milieu.

Si tu comprends que tout est mental alors tu pourras peut-être mieux gérer tes commencements et tes premiers pas vers toi-même.
C’est la saison pour peser les pour et les contre de ton état d’esprit.
C’est le moment de vérifier si tu es capable de voir que ton verre n’est pas vide mais qu’il est au moins à moitié rempli !
C’est le moment de vérifier si tu as assez de force dans ton esprit sain pour croire qu’un autre « possible » est possible.

Où en es-tu dans l’harmonie de tes contraires ?
Où en est le lien entre ton intellect et ton coeur ?
Où en est le lien entre ton discernement et ce que tu sens ?
Où en es-tu de tes tergiversations mentales et de l’endroit sûr en toi ?
Où en es-tu de la confiance en la vie et en toi-même ?
Où en es-tu de ta relation avec ton corps et avec la terre ?
Où en es-tu des milliers de minis passages à l’acte qui t’ont permis de te rapprocher de toi à pas de géant ?

Ne crains pas de couper certaines racines auxquelles tu t’accroches désespérément par peur de tomber dans le vide et de finir seul.e.
C’est justement lorsque tu t’accroches aux mauvaises habitudes et aux valeurs qui ne te correspondent plus que tu es seul.e !

Que vas-tu penser de toi-même qui sera la cause d’un effet profondément heureux dans ton futur ?
Que vas-tu faire aujourd’hui pour ton propre bien, qui sera la cause d’un effet glorieux dans ton futur ?
Que vas-tu faire aujourd’hui, pour le bien du monde qui sera la cause d’un effet libérateur et apaisant dans son futur ?
Quelle histoire mentale et souffrante décides-tu de terminer pour en commencer une beaucoup plus joyeuse ?

Joue le « Je/JEU » !
Et dans le doute, on se retrouve à l’automne prochain, au moment de la Balance, pour en reparler !

Avec des bisous de décisions et d’actions qui me sortent de mon propre esclavage, là où j’ai tout à gagner,
Goënaëlle

Partager sur facebook
Facebook