Fête de la Saint-Michel, 29 septembre 2021

Faire appel à cette énergie Michaëlique en soi et, par principe de résonance, en la vie, ce n’est pas « cui-cui-les-petits-oiseaux » !
L’Archange Michaël est celui qui nous aide à rompre, à nous séparer et à porter courageusement toute rupture avec le mortifère en nous et en dehors de nous.
Il ne peut rien sans notre accord tout comme nous ne pouvons rien sans notre conscience, notre libre arbitre et notre Volonté.

Parce qu’il s’agit surtout de cela: la liberté !
La réelle liberté qui rend authentique face à tous nos voeux et loyautés indignes qui nous maintiennent à l’état de mort-vivant.
Si nous le prions et l’autorisons,
Avec sa balance, Michaël pèse les mensonges et tout ce qui n’est pas nous.
Avec son glaive, Michaël tranche les promesses, les engagements, les fidélités sur fond de peur, de non-amour, d’ombre et de dépendance.

L’autre jour, j’ai lu:
 » Les loyautés –
Ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres – aux morts comme aux vivants -, ce sont des promesses que nous avons murmurées et dont nous ignorons l’écho, des fidélités silencieuses, ce sont des contrats passés le plus souvent avec nous-même, des mots d’ordre admis sans les avoir entendus, des dettes que nous abritons dans les replis de nos mémoires.
Ce sont les lois de l’enfance qui sommeillent à l’intérieur de nos corps, les valeurs au nom desquelles nous nous tenons droits, les fondements qui nous permettent de résister, les principes illisibles qui nous rongent et nous enferment.
Nos ailes et nos carcans.
Ce sont les tremplins sur lesquels nos forces se déploient et les tranchées dans lesquelles nous enterrons nos rêves.  »

 
 
Parfois, nous avons besoin d’aide.
Pas celle de la famille, des collègues ou des amis, non.
Parfois, nous comprenons que dans le changement qui s’impose naturellement, nous n’y parviendrons pas seule.
Nous connaissons nos démons intérieurs et nous connaissons la force qu’ils peuvent avoir sur notre confiance et sur nos élans créateurs et vivants.
Combien de fois l’avons-nous pensé ou dit : « C’est plus fort que moi! »
 
Face à cette force mortifère de destruction en nous, il y a une aide invisible possible : autoriser l’Archange Michaël à intervenir.
En ce 29 septembre et en cette Saint-Michel, il est celui qui terrasse toutes sources d’énergie qui n’est pas amour et lumière.
Il est celui qui tranche ce à quoi nous renonçons par amour de nous-même et du vivant.
Il suffit de demander !
 
Après l’avoir prié de trancher, il sera, tout au long de l’année, la réponse énergétique qui nous mettra face à notre engagement à répondre au désir qui a motivé notre demande.
Oui, demandez et vous recevrez !
Vous recevrez toutes les situations qui vous mettront dans la pratique pour recevoir ce que vous avez demandé à l’Archange Michaël.
 
Avec une telle prière, c’est vrai, nous prenons le risque d’être déstabilisées parce que nous bougeons une pièce de notre puzzle que toutes les compréhensions du monde n’ont pas réussi à mettre à la bonne place.
Et cela fait de nous de réelles courageuses et initiatrices !
 
Goënaëlle 🧙‍♀️