Solstice d'Hiver, 21.12.21
Les vieilles clés n'ouvriront pas de nouvelles portes.

En ce 21 décembre 2021, le Solstice d’hiver sonne et comme moi, tu célèbres peut-être Yule,

Aujourd’hui, les portes de l’hiver s’ouvrent et nous arrivons au point culminant de l’énergie descendante, qui se manifeste par la nuit la plus longue de l’année.
Réjouis-toi, la lumière revient avec elle.
Oui, la lumière revient des profondeurs de la nature et de toi-même.

Précédemment, l’automne t’a demandé d’aller sonder ce qui tu as récolté de ton année 2021 et ce qui se cache derrière pour comprendre et choisir une nouvelle et meilleure voie dans le but d’évoluer.
Te voilà comme Indiana Jones revenant de l’exploration périlleuse d’une grotte souterraine avec LA clé qui permet d’ouvrir LA porte te rapprochent de TA quête.

Il y a comme un goût de victoire dans l’air.

Chez les Celtes, on célèbre le dieu de la lumière, le dieu Soleil.
C’est la victoire du dieu Soleil sur le dieu des ténèbres !
C’est le commencement d’une nouvelle aventure, le top départ de la suite de notre vie, la mise au point zéro.

Cette nuit la plus longue, c’est le fond de la piscine, et tu es d’accord que lorsque tu le touches, instinctivement et naturellement, tu vas donner une petite impulsion pour remonter.
Ce moment-là, précisément, c’est ce qui se passe aujourd’hui.
Les graines sont plantées, la direction est décidée et le soleil revient pour donner son impulsion au VIVANT.

Un paradoxe apparaît :
Tu sais qu’une nouvelle aventure a commencé grâce à cette clé trouvée et que tu te rapproches de ta quête mais rien n’est encore réalisé (à l’extérieur du moins!).
On célèbre le retour de la lumière alors que c’est la nuit la plus longue de l’année !
Tout se termine et commence en même temps…

TOUT EST POSSIBLE ET TOUT EST FINI !

C’est l’harmonisation des contraires.
L’acceptation des aspects positifs et négatifs de tes expériences.
Un espace où toutes les contradictions se valent.
Une coexistence des polarités qui permet une unification des intentions et des actions, un mouvement, une fluidité, une simplicité.

Qu’est-ce que ça veut bien dire tout ce charabia ?
Cela signifie que métaphoriquement, tu es mort, tu as tout enterré et au même moment, tu es absolument vivant d’une toute nouvelle vie.

J’admets, c’est très dur à concevoir.
Et bien c’est en parfaite cohésion avec l’énergie zodiacale du moment !
Aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle phase, celle du CAPRICORNE qui symbolise le CONCRET.

Cette créature mi-chèvre mi-poisson t’invite à la structure, à la mise en place de l’ossature de ton projet, c’est le squelette de tes intentions pour 2022.
Tout comme dans la nature et dans la terre, le passage dans l’hiver, commence par la GERMINATION.

C’est l’ENRACINEMENT des choses.

Et il faut bien avouer que c’est l’étape la plus dure, la plus enDURante car tu t’engages dans une nouvelle voie, tu pars de rien, fé froid, fé noir, bref les conditions sont rudes !!
Pourtant, va bien falloir y aller, va bien falloir y croire !
Cela me fait penser à nos peuples anciens qui croyaient que le soleil ne reviendrait peut-être jamais, ces peuples qui n’étaient pas inondés de lumière comme nous, humains modernes !
Il a bien fallu qu’ils y croient à ce retour de la lumière…

C’est pour cela que des célébrations et des rites sont nés afin d’ENCOURAGER le soleil à monter et briller !
On encourage ce que l’on souhaite qui sorte.
La symbolique du Solstice d’hiver est donc : le JAILLISSEMENT.

L’hiver étant une saison féminine, elle te demande de prendre soin et de préserver tout ce qui contribue à ce jaillissement prochain : tes besoins essentiels, énergétiques, ton hygiène physique et mentale.
Cette nuit de Solstice est celle de la Mère symbolisant l’ENFANTEMENT de l’enfant étoile : Le soleil
Cet enfantement représente la germination des graines de ton développement spirituel et personnel.
Alors, ralentis, sors de ta prison dorée, de tes illusions et de ta fausse identité pour prendre le temps de nourrir ce qui est FONDAMENTAL à ton épanouissement.

A quelle fondation, à quelle base, à quel enracinement vas-tu devoir te plier pour révéler ta véritable identité ?

Face à quelle loi, à quelle habitude, décides-tu de te mettre à genoux pour te rapprocher de qui tu es vraiment ?

Prends le temps de vérifier si tes choix sont réellement issus de ta décision et si tes mécanismes égotiques automatisés n’ont pas juste changé de décor.
Il en va de ton intégrité personnelle.
Parce qu’une personne qui sort d’un burn-out peut encore être dans l’illusion de faire autrement en faisant à nouveau trop d’activités pour son bien être ou au nom de ses nouvelles valeurs…

Ce n’est pas le décor qui est à changer, c’est le mécanisme.
La réalité de ta vie dépend de ce tu en fais, ta réalité repose dans tes mains.
Concentre-toi sur l’essentiel et tu récolteras l’essentiel.
Organise-toi, orchestre tes qualités d’amour et remets-toi en quête.

Avec patience,
Avec ouverture,
Avec confiance,
Avec dévotion,
Avec persévérance
Avec loyauté envers moi-même,

J’accepte d’être née sur Terre et d’être en vie pleine de vie,
Je m’engage à faire honneur au vivant qui renaît en moi,
Je contemple le vide tout en m’émerveillant de l’enfantement heureux de mon futur Printemps.
Quelle forme va-t-il prendre cette année ?

Fécond, doux, voluptueux et chaleureux Hiver 2021 à tout le monde !
Goënaëlle